Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Jardin de Bene

Boutures de rosiers

lejardindebene.over-blog.com

J'avais lu beaucoup de techniques sur le bouturage des rosiers. Et finalement, je ne m'y retrouvais plus. Alors début août, je me suis dit: "j'arrête de réfléchir et je me lance". J'ai choisi la méthode de la bouteille d'eau minérale.

Il s'agit de couper la bouteille d'eau dans son tiers inférieur en laissant une petite partie non coupée. Puis il faut faire des trous dans le fond de la bouteille pour laisser s'écouler l'eau. On met du terreau spécial bouture dans le fond de la bouteille, on place la bouture préparée et puis on reconstitue la bouteille en collant l'entaille qu'on a fait avec du gros papier collant. On arrose par le goulot, on met le bouchon. Et on installe la bouteille à l'ombre. Par la suite, il ne faut quasiment pas arroser car l'ensemble est fermé.

Bon ça doit vous sembler compliquer expliqué comme cela donc voilà les photos.

 

La bouteille préparée avec sa bouture:

DSC00244

 

Vous comprenez sans doute mieux ce que j'ai fait.

J'enlève le papier collant pour vous montrer l'intérieur.

 

DSC00203

 

DSC00205

 

Donc voici ma bouture du rosier Austin "Winchester Cathédral" un mois après sa mise en bouteille.

A gauche, les 2 seules feuilles que j'avais laissées afin de diminuer l'évaporation au maximum. 

A droite, la surprise, la formation par ma bouture d'une mini branche avec des petites feuilles.

Et là , je me pose des questions. J'avais lu que la bouture devait mettre toute son énergie dans la formation de ses racines et dans cela uniquement. Euh ici, la bouture semble avoir voulu faire les deux. Est-ce un problème ?Je n'en sais rien. D'un autre côté, une bouture échoue quand les feuilles qu'on avait laissées initialement  noircissent.

On est loin de ça. Je me retrouve également avec un autre "problème". C'est que ces jeunes feuilles touchent le plastic de la bouteille. J'ai peur que ça ne les fassent pourrir. Je pourrais choisir l'option d'enlever la partie supérieure de la bouteille et de laisser ma bouture à l'air . Mais là, je vais perdre le fameux miilieu humide super intéressant pour les boutures.

Hier soir, j'ai trouvé la solution: je vais mettre la bouture dans son petit cul de bouteille mais sans le dessus de la bouteille dans une plus grande et plus large bouteille de 2 litres d'eau. J'ai lu qu'il faut absolument éviter de chipoter aux racines pendant plusieurs moi. C'est pour cette raison que je la laisse dans son réceptacle de bouteille de Bru (sans la retirer).

 

Dernière petite chose à exliquer: la préparation de la bouture. Je coupe, en biais,une belle branche saine de rosier d'environ 30 cms de longueur et de l'épaisseur d'un crayon. Puis j'élimine les 10 cms supérieurs. Ensuite j'enlève  presque toutes les feuilles et les épines pour ne garder que 2 feuilles au-dessus. Si elles sont grandes, je les recoupe chacune de moitié. Je laisse le bouture dans un verre d'eau 48 heures puis je mets un peu d'hormones d'enracinement sur la bese de la bouture. Ensuite, je la place dasn son terreau spécial bouture en faisant un trou avec un crayon dans le terreau pour que la tige rentre facilement dans le terrau. J'arrose.

 

DSC00206

 

Voici une bouture de "Charles de mills" prête à être mise ce samedi dans sa bouteille.

 

Voilà, mes explications doivent vous semblez compliquées mais c'est plus facile à montrer que à expliquer.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires

Virginie DOUCE 13/06/2016 17:48

Tiens, je cherchais des infos sur le bouturage des rosiers et je tombe sur cet article ... As-tu de bons résultats avec cette technique ? J'ai bien envie d'essayer ... J'ai déjà bouturé des rosiers mais mon taux de réussite n'est pas terrible ... Bisous

Béné 13/06/2016 17:54

Hello Virginie. Oui j'ai de très bons résultats. Tu ne perds rien à essayer. Bises

Freddi 05/03/2016 10:42

Bonjour, un commentaire un peu tardif... Je pratique depuis quelques années une variante de la bouteille en plantant mes boutures de rosiers anciens (sans hormone) dans un pot en plastique très profond, recouvertes du haut de la bouteille en plastique. Je bouture à la mi août début septembre pour qu'elles profitent des dernières chaleurs pour enraciner rapidement. J'enterre le fond du pot dans la terre pour garder une humidité permanente et protéger du gel l'hiver. S'il y a trop d'humidité, je retire le bouchon (et de toute façon à partir de la fin de l'hiver). Regulierement, je retire cette mini-serre et retire les feuilles fanées ou les indésirables. J'ai environ 80% de réussite.
En ce qui concerne ta remarque de la mini-branche qui pousse en même temps que les racines, c'est signe d'une bonne vigueur, ca n'impacte généralement pas l'enracinement. Par contre, le fait qu'elle soit en contact avec le bord de la bouteille humide en permanence risque de la faire pourrir, c'est pour ça que j'utilise un pot pour pouvoir déplacer ma bouteille si besoin.

Béné 05/03/2016 10:45

Merci pour ton partage d'expérience Freddy. Je te souhaite un bon week-end.

chipeau 28/06/2015 09:43

quelle est la meilleure période pour bouturer les rosiers?
quel humidité?,le terreau doit-il être très imbibé ou juste humide
faut-il arroser souvent par le goulot?
merci

Carzan 11/09/2011 21:16


Félicitations, Béné, cela a l'air prometteur ! Chaque année je me dis que je vais essayern, et puis j'oublie... Tiens-nous au courant car ton expérience est très intéressante ;-)


lejardindebene.over-blog.com 11/09/2011 21:55



Si tu y penses, novembre semble être une bonne période mais alors ce n'est plus sous plastic mais à l'air libre. Je vous tiendrai au courant au printemps prochain. Bonne semaine.



Françoise 11/09/2011 12:10


Voilà qui est bien interessant, je n'avais jamais vu cette méthode là ! je vais en tenter quelques unes
J'ai lu et entendu que le meilleur moment est octobre
qu'il faut choisir une branche saine qui a fleuri
et qu'on coupe 20cm avec si possible en hauteur ne laisser que les petits morceaux de feuilles..
Il faut aussi un substrat très sableux, j 'ai préparer un sac de terre spéciale bouture.. et je me réjouis de jouer

il parait aussi que ce sont les rosiers proches des botaniques qui fonctionnent le mieux


lejardindebene.over-blog.com 11/09/2011 12:28



Bonjour Françoise. J'avais effectivement lu sur le forum de Fil Roses la méthode de Recht. Lui, il ne jure que par le mois de novembre. J'essayerai aussi sa technique à ce moment-là. C'est
impressionnant toutes les sortes de rosiers qu'il a déjà réussi à bouturer. La méthode de la bouteille semble fonctioner pas mal car pour tout ce que j'ai essayé (6 bouteilles), il n'y a pas de
signes de pourriture ou de mort des boutures. Les bourgeons gonflent. J'ai même tenté une bouture d'hydranga paniculata phantom en faisant des minis blessures à la base de la tige ligneuse. En ce
qui concerne les sortes de rosiers qui se prêtent au bouturage, c'est certain que les botaniques s'y prettent bien. Les anciens également (Galliques, Damas, Albas). Les grimpants également. Les
hybrides-thé, on oublie. Certains "austin" s'y prêtent tels Winchester Cathédral,Golden Célébration et peut-être d'autres? Enfin, on ne perd rien à essayer. Il faut uniquement être patiente mais
ça c'est une veru que doit posséder chaque bon jardinier.



Malo 10/09/2011 20:28


Je suis impressionnée par ta bouture, c'est plutôt encourageant! Et tentant! Ca donne envie de tenter l'aventure, c'est certain!


Zoraly 10/09/2011 12:46


encore une nouvelle adepte des boutures
tu verras, une fois que l'on commence, on ne peut plus s'arrêter.
j'ai fais le compte de mes rosiers: sur les 39 rosiers présents au jardin, 26 ont été bouturés et les plus récents ont été achetés cet été à un prix dérisoire (50 centimes d'euros le rosier)
chut... soit 3 euros pour les 6 rosiers
j'en ai 11 en pépinières dont 8 sous cloche
j'utilise la méthode de la bouteille tout comme toi et le taux de réussite est de 80%
bon jardinage et je croise les doigts pour que tes boutures prennent


lejardindebene.over-blog.com 10/09/2011 12:55



Merci pour ton témoignage. C'est plutôt encourageant.



claudine 10/09/2011 09:19


Merci pour ces précieux conseils! Il y a longtemps que ça me tente mais j'ai toujours remis ça à plus tard ne sachant pas trop comment faire. Ici, c'est décidé! Je vais suivre tes conseils! Très
bonne journée au jardin! Le soleil est avec nous!


lejardindebene.over-blog.com 10/09/2011 10:32



Bonjour Claudine. Il faut t'y mettre rapidemment tant qu'il fait encore doux car en octobre, les températures chutent. Remarque, à partir de novembre, on peut essayer des boutures de rosiers dans
des simples pots sans athmosphère humide. Il paraît que ça marche aussi très bien. Je tenterai le coup. En hiver, il faut rentrer les boutures dans le garage les jours de grands froids. Sinon, on
laisse dehors. A partir de mi octobre, je compte retirer la partie supérieure de la bouteille de mes boutures faites en août car je ne pense pas qu'il faut les laisser pendant l'hiver dans une
atmosphère humide. Verdict le preintemps 2012. Bonne journée à toi aussi.