Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Jardin de Bene

Nouveau bac à compost

lejardindebene.over-blog.com

Il y a quelques années: mon homme avait construit deux bacs en compost avec des palettes de récupération. Ca a tenu correctement trois ans et puis les palettes ont commencé à s'affaisser, s'abimer. Cette année, ce fut la cata: il ne restait plus qu'un tas de compost sans limites, qui fut envahit par les orties.

Nous avons donc décidé de construire trois bacs adjacents de forme cubique aux dimensions de 1m en tout sens. Nous avons investi dans du bois traité en autoclave afin que cela dure dans le temps.

Je vous montre les étapes:

Les planches de bois:

Nouveau bac à compost

Le coin bazard inmontrable que je vous montre quand même:

Nouveau bac à compost

Quelques explications... Le gros tas au fond: c'est l'endroit où je mets les mauvaises herbes enlevées ainsi que les tiges de vivaces ou autre pour lesquelles je crains qu'elles se ressèment si je les mets dans le compost. Il y a aussi de la terre trop argileuse qu'on a retiré ailleurs au jardin pour planter des rosiers et puis stockée là.

Il y a un tas avec les vielles palettes de l'ancien compost que l'on doit aller porter à la décheterie. Un tas avec les branches coupées du pommier qui se trouve près du compost et qui avait les branches qui touchaient quasiment le sol. On doit les broyer pour faire du BRF. Il y a du bois: à couper en petit tronceaux.

Nouveau bac à compost

De plus près le ravissant gros tas. Lol. A gauche, les branches à broyer.

Nouveau bac à compost

Après avoir arracher toutes les orties, nous plantons les poteaux à la masse. Enfin, je tiens le poteau et mon homme frappe avec la masse.

Nouveau bac à compost

Nous pouvons maintenant visser les grandes planches de 3 m de longueur en laissant 4 cm entre elles afin que l'air circule dans la compost. Avec les trois visseuses, ça va très vite.

Nouveau bac à compost

Les filles se débrouillent d'ailleurs très bien.

Nouveau bac à compost

Voici le travail presque fini.

Nouveau bac à compost

Pour la partie avant, on a créé des plaques amovibles qui se glissent entre deux poteaux.

Nouveau bac à compost

J'ai retiré un morceau pour vous montrer. Il nous manquait trois grandes planches pour monter jusqu'en haut. Je vais aller les acheter. Ensuite, mon homme a proposé de scier les parties amovibles en trois afin que ce soit plus facile de les retirer.

Nouveau bac à compost

Le premier bac contient le compost qui est mûr. C'est celui du milieu que l'on va remplir. Dans un mois, je viderai le deuxième bac dans le troisième. Il continuera sa maturation là et nous remplirons à nouveau le bac du milieu avec les nouveaux déchets.

La question que je me pose est: "est-ce que la température va monter assez fort pour tuer les graines?" Je n'en sais rien. Ce que je lis n'est pas très clair à ce sujet. Il n'empêche que j'ai décidé dorénavant de mettre dans ces bacs les tiges en fleurs. Je ne mettrai quand même pas les fleurs ou graines de mauvaises herbes très envahissantes. Les liserons par exemple.

Bonne semaine à tous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires

Watch Risen 2016 online 19/03/2016 12:10

This is very educational content and written well for a change. It's nice to see that some people still understand how to write a quality post!

Linette 07/09/2015 23:15

Ça c’est un super boulot et de quoi faire un très bon compost
Linette

catherine 27/08/2015 15:02

il est très chouette votre composteur, par expérience, je dirais que la montée en température est aléatoire, donc je ne mets pas les vilaines herbes et leurs racines en compost..
j'en ai deux, un au potager (méfiance avec les feuilles malades des légumes) et un tout venant, coaché par mon chéri..
j'y mets aussi les boites d'oeufs en carton, les rouleaux de papier toilette, de l'herbe, les résidus de la cuisine.
J'espère que tu seras satisfaite de ton nouveau composteur!
bon après midi

Marie-Claude 27/08/2015 10:55

Nous avons trois grands composteurs en bois et deux plus petits en plastique, ce sont les plus anciens, nous les remplaçons au fur et à mesure par ceux en bois.. l'an dernier nous avons fait l'échange, c'est un certain travail car il faut vider les anciens composteurs et placer le compost en décomposition sur des bâches pour ne pas abîmer la pelouse.
Bon courage !
Bises

Sabina Garrigues 26/08/2015 16:00

Mes tas de compost sont au nombre de trois. Et comme la terre est tellement dure et difficile j'ai posé des vieux querons avec des interstices entre deux de 10 cm et en quinconces sur les rangs. La largeur de chaque tas fait deux mètres (vu la quantité de végétaux) en tout sens et le devant est ouvert. Je laisse mes tas se décomposer et je mélange tout, (y compris les liserons). Sur le sol par contre je pose des branches de muriers sans feuilles et ensuite tout vient suivant le désherbage, j'y mets aussi mes déchets verts de la cuisine, les cendres du chauffage et du barbecue. En général la température monte suffisamment pour tuer les graines des adventices envahissantes. Il suffit pour cela de le remuer, je ne le fais pas toujours et tout de même je ne transporte pas toutes les "mauvaises herbes".
J'admire en tout cas le travail en famille pour vos tas de compost, je sens déjà que les planches vont te servir de porte tuteur. Par contre tout ce qui touche les rosacées et les arbres fruitiers au feu, pour les maladies.
Bises

Françoise 24/08/2015 21:05

Ouf ! tu tenais les poteaux, et il tapait à la masse ? Même pas peur !!! Super, mais je me dis aussi que ça doit être assez lourd quand même à ouvrir ces panneaux amovibles !
jusqu'ici, je ne vois pas très bien où mettre ça dans mon jardinet.; et en fait, j'ai la chance d'avoir une maison et un jardin abandonnés tout près où je vais déverser mes déchets verts.. L'idée par la suite est d'y faire un coin compost.. Je vois que tu croules aussi sous les pommes ! et par expérience, je sais que les pommiers font beaucoup de nouvelles branches chaque années ! Y a de quoi tailler.; Mais il faut être sure qu'il n'y a pas de maladie pour faire du BRF je crois.. fait bien attention..

jacqueline. 24/08/2015 16:40

Alors là le coin composteur peut se montrer. Dans les deux miens les graines restent actives, mon mari les mélange pourtant...Je n'ai pas l'impression qu'ils montent en t° ...

ingrid 24 24/08/2015 15:24

Très esthétique ton composteur ....ici je ne remue pas le compost j'ai fait trois compartiments avec des palettes ,il est conçu pour trois ans ,vu la quantité de déchets que je met ils sont trop grands pour les remuer,(il faudra que j'en parle ) bonne journée

Geneviève T. 24/08/2015 13:12

je pense qu'avec un peu de tonte de gazon la température devrait bien monter, il faut cependant lui laisser du temps. Quant à changer de bac, je pense que c'est lourd à manipuler mais bon tu es jeune!...Si on le laisse murir suffisamment, on obtient du terreau, que l'on peut éventuellement tamiser, je pense que les graines ne sont plus vraiment actives après!?...

Karine 24/08/2015 12:38

Très réussi tes nouveaux bacs à composter ! Bravo à toute la famille donc.
Ici, les palettes de récupération sont arrivées, mais maintenant, c'est mon Grand Chef qui est blessé ! Le vieux (bac) tiendra bien encore quelques temps. Nous l'avions réalisé en 2005 ! Bises et bonne journée

sophie 24/08/2015 12:10

Voilà un beau composteur, fait dans les règles de l'art!
Le nôtre est également en attente, l'ancien s'étant comme le tien écroulé.
C'est indispensable d'en avoir un et tu as la place d'en faire un gigantesque.
Bisous

Claire 24/08/2015 11:32

C'est génial, Béné, et en plus je trouve ça très esthétique ! Vraiment bien conçu. Ce sera très pratique de pouvoir enlever la partie avant. Est-ce que tu remues régulièrement ton compost ? Chez moi je ne le fais jamais (la flemme), je ne coupe rien en morceaux, je ne trie pas les végétaux comme toi... Il faudrait que je m'améliore !