Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Jardin de Bene

Le Jardin de Bene

Menu
Canicule, le jardin a très bien résisté.

Canicule, le jardin a très bien résisté.

Ces derniers jours de fortes chaleurs semblent avoir été plus éprouvants pour moi que pour le jardin.

Je déteste le temps qu'on a eu. Une espèce de chaleur qui me donne l'impression de rentrer dans un four chaque fois que je sors à l'extérieur. J'ai passé trois jours à me traîner. Bon, relativisons , il y a bien pire mais cela confirme que je ne suis pas une fille du sud. Ca doit être dans mes gênes...

Le jardin, lui, pas de soucis. Il a très bien supporté. Il faut dire qu'il y a une semaine, des trombes d'eau étaient tombés.

17 juillet: 10h30: il fera 31 degrés à l'ombre.

Les panicules crèmes de l'hydrangea paniculata "Phantom"

Les panicules crèmes de l'hydrangea paniculata "Phantom"

17 juillet 21h00, on respire.

Photo prise depuis la fenêtre (ouverte) de mon bureau. La belle clématite pourpre est la viticella "Royal Velours".

Photo prise depuis la fenêtre (ouverte) de mon bureau. La belle clématite pourpre est la viticella "Royal Velours".

Joli duo formé par l'échinacea "primadonna" et le stachys "hummelo"

Canicule, le jardin a très bien résisté.

Le rosier Rush en compagnie de l'hydrangea paniculata "grandiflora" et des perovskia.

Canicule, le jardin a très bien résisté.

Autre point de vue:

Canicule, le jardin a très bien résisté.

Un peu plus loin: la star du massif "Sourire d'Orchidées" c'est l'hydrangea Annabelle. Je l'adore celui-là. Surtout mêlé aux roses et aux vivaces...

à gauche R. "Hyde Hall"; à droite R "Colette".

à gauche R. "Hyde Hall"; à droite R "Colette".

Rosier Verdi à droite; Puccini aux minuscules roses pâles en-bas.

Rosier Verdi à droite; Puccini aux minuscules roses pâles en-bas.

Un autre hydrangea est magnifique aussi cette année. C'est l'arborescens "Haye's Starburst". Il a mis trois ans pour s'installer. L'année passée, ses jeunes pousses avaient été dévorées au printemps par les limaces.

Il a quelques chose de très particulier. Est-ce sa couleur crème tirant vers les jaune doux? Ou bien son port général? Ou la forme de ses fleurs?

Canicule, le jardin a très bien résisté.

Il est en bonne compagnie. A gauche, on peut voir R. Mutabilis.

Canicule, le jardin a très bien résisté.

Mutabilis a changé de place cet automne.

Au départ, dans mes rêves; j'avais créé un massif en forme de demi-lune dont il devait être la vedette.

Seulement voilà, il a gelé malgré le buttage et l'été suivant, je n'avais qu'un mini Mutabilis qui ne donnait évidemment pas le personnalité escomptée au massif.

D'autre part, je n'aimais pas trop les couleurs choisies pour l'ensemble des plantes.

Ce massif a donc été complètement modifié en automne.

Mutabilis a rejoint le massif rouge.

Canicule, le jardin a très bien résisté.
Canicule, le jardin a très bien résisté.

J'en profite pour vous montrer une partie de l'ancien massif "Mutabilis".

Canicule, le jardin a très bien résisté.

Cette version me plait nettement mieux. On y voit les achillées "rose d'antan" reçues de Marie-Noëlle. Le rosier "Gaard um Tizebierg". Le géranium "blue cloud". La jolie vivace rose à l'avant-plan est la saponaire "Max frei". Je remercie Danièle Monbalu de la pépinière" Epimédium" de me l'avoir recommandée.

Je terminerai par l'association de Reine des violettes et des salicaires.

Canicule, le jardin a très bien résisté.

Je vous souhaite un très agréable dimanche.

Pour moi, il se passera au jardin...