Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Jardin de Bene

Le BRF

lejardindebene.over-blog.com

Je vais vous dévoiler ce que j'ai fait et qui a encore dû me faire passer pour une fada.

Hier, j'ai été en voiture pas loin de chez moi avec des caisses et des grands bacs dans le coffre. Pour quoi faire? Eh bien pour ramener de l'or brun gratuit chez moi.

J'avais repéré le long d'une route des petits tas de BRF que les ouvriers communaux avaient laissé après avoir taillé les branches qui poussaient au pied des arbres.

Je me suis donc arrêtée près de ces tas et j'ai rempli toutes mes caisses avec une pelle. C'était très facile à faire, très léger.

C'est là que les automobilistes "non jardiniers" ont dû se dire: "mais qu'est-ce qu'elle fout celle-là ?"

Voici mon butin. J'ai fait deux trajets! Et il en reste encore plein sur le bord de la route!

Voici mon butin. J'ai fait deux trajets! Et il en reste encore plein sur le bord de la route!

J'ai ensuite répandu tout cela dans deux massifs.

Le BRF

Vous pouvez voir également des cosses de cacao dans le massif. Je les ai utilisées à l'avant du massif (pour l'esthétique) et dans le pourtour immédiat des rosiers (30 cm de diamètre) par peur de la faim d'azote (voir plus loin). Avant cela, j'avais fourni trois poignées d'or brun-rosiers à chaque rosier. Ils sont gâtés chez moi!

Le BRF

Connaissez-vous le BRF et ses bienfaits?

Si cela vous intéresse, vous pouvez lire mon petit résumé et/ou aller voir les liens.

Le BRF est du bois de rameaux de feuillus fragmentés (broyés).

Ces branches sont bourrées de lignine qui est le constituant du bois. La lignine crée plus d'humus et de meilleur qualité que les herbacées (compost, fumier).

Les qualités du BRF décomposé sont nombreuses:il permet de maintenir le sol à des températures plus stables (moins froid en hiver) et (plus frais en été), le pH est neutre, l'humidité vitale est constante: plus besoin d'arroser, ni de fertiliser.

Le BRF

Pour digérer cette fameuse lignine, il faut des champignons particuliers. Il faudra aussi des lombrics et toute sorte d'autres insectes et invertébrés.

Cependant, ces champignons sont "géniaux" pour les plantes. Ils s'installent autour des racines de façon symbiotique. Cette symbiose signifie que les champignons et les plantes s'entraident en co-dépendance. Les champignons rendent assimilables les minéraux (NPK) mais également des minéraux "traces", des acides aminés et des antibiotiques naturels.

Les champignons forment une 'toile" autour des racines des plantes. Dans la pratique, c'est comme si les plantes avaient des racines 10 à 100X plus grandes.

Tout cela explique que les plantes cultivées de cette façon croissent plus vite que dans une agriculture chimique et cela en bien meilleure santé.

Voici les fameux champignons … en blanc dans le BRF qui s'est transformé en un humus bien noir.

Voici les fameux champignons … en blanc dans le BRF qui s'est transformé en un humus bien noir.

La faim d'azote?

Vous connaissez? C'est l'inconvénient du BRF si certaines conditions ne sont pas respectées...

C'est quoi cette faim? Il s'agit du manque d'azote dans le sol qui va se produire lors des premiers mois de décomposition du BRF. En effet, les champignons et autres petites bêtes vont devoir utiliser l'azote du sol pour décomposer le bois (la lignine). Cet azote ne sera plus disponible pour nos plantes qui risquent de souffrir. Après un an, ce phénomène ne se produit plus car le BRF décomposé produit lui-même de l'azote.

Que faire pour éviter cette faim? Il suffit d'épandre le BRF en automne. A ce moment, il y a assez de nitrates dans le sol et les plantes en utilisent peu. Si , on souhaite installer du BRF après le mois de janvier, alors il faut veiller à apporter (la première année) du compost ou du fumier qui apportera de l'azote.

Le BRF

Dans mon cas, mes plantes, ne devraient pas avoir de problèmes puisque j'ai épandu le BRF début décembre. De plus, la terre à cet endroit avait déjà été fertilisée auparavant. En outre, j'ai mis de l'or brun autour de mes rosiers il y a quelques jours (pour les fertiliser) car les rosiers sont des gros gourmands.

En pratique, comment s'y prendre?

La première année, répandre une bonne couche de BRF sur le massif en automne. Ensuite, chaque année, remettre une fine couche.

Quelques conseils:

-Ne prendre que du bois issu de feuillus (exclure le peuplier, les saules, les aulnes), exclure les résineux!

-Ne prendre que des branches de maximum 7 cm de diamètre.

-Utiliser du bois "frais" qui vient d'être coupé.

-demander aux entreprises de jardin ou aux communes de pouvoir recevoir le BRF. C'est souvent gratuit sauf si ils doivent vous l'apporter.

Voici quelques liens pour ceux qui le souhaitent.

Voici comment mon BRF devrait devenir dans quelques mois. J'adore!

Voici comment mon BRF devrait devenir dans quelques mois. J'adore!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires

guichard 31/10/2015 07:59

Bonjour
Je vous contacte, ayant trouvé votre blog par hasard sur le net pour un partage d' expérience. J' ai la chance d' avoir un grand terrain avec plusieurs centaine de mètres de haies. Je paille systématiquement les massifs existants ou que je crée avec du broyat issu de la maison, tantôt brut, tantôt agrémenté de coupe d' herbe. La vie arrive sur ces surfaces de façon incroyablement rapide. Outre les réseaux de petites racines, mycélium et autres, je vois apparaître comme par magie des champignons aériens, des plus petits aux plus gros ( 20 cm...). Vous arrive t il la même chose ? n' est ce pas un problème ? A bientôt de vous lire. Christophe.

guichard 31/10/2015 07:59

Bonjour
Je vous contacte, ayant trouvé votre blog par hasard sur le net pour un partage d' expérience. J' ai la chance d' avoir un grand terrain avec plusieurs centaine de mètres de haies. Je paille systématiquement les massifs existants ou que je crée avec du broyat issu de la maison, tantôt brut, tantôt agrémenté de coupe d' herbe. La vie arrive sur ces surfaces de façon incroyablement rapide. Outre les réseaux de petites racines, mycélium et autres, je vois apparaître comme par magie des champignons aériens, des plus petits aux plus gros ( 20 cm...). Vous arrive t il la même chose ? n' est ce pas un problème ? A bientôt de vous lire. Christophe.

LARA 10/03/2014 12:32

Un gros gros merci pour toutes ces informations, sa va vraiment m'aider .

TORRES 14/12/2013 09:24

Un grand merci pour ton partage, j'ai commencé mais j'ai toujours peur de me tromper et cela m'encourage beaucoup ! ^_^

Gisou 21/12/2013 10:51

Merci pour ces infos bien utiles, même si je n'ai pas suffisamment de matière première... Quant à savoir si je peux trouver du BRF dans les environs... Va falloir que je me renseigne auprès de la mairie. Ce sera pour l'année prochaine...

Stéphanie 09/12/2013 14:46

Bonjour Bénédicte. Je suis ton blog depuis de nombreux mois et je suis fan de tes massifs dont je m'inspire pour créer mon jardin. Cet automne, j'ai décidé de couvrir le potager de feuilles mortes, de gazon et de fumier de cheval en espérant que les p'tites bêtes feraient leur boulot pour me transformer le tout en compost pour le printemps. J'observe régulièrement ce qui s'y passe et effectivement ça bosse dur !!!
J'ai épandu des feuilles de saule sur le potager et également dans mes massifs (j'ai un très beau saule tortueux sur la berge et il est plein, plein de feuilles alors plutôt que d'aller les mettre à la déchetterie, je m'en suis débarrassée ainsi !!! ). Depuis que j'ai lu ton post sur le BRF, je me pose une petite question: pourquoi ne peut-on pas utiliser du saule ?Toi, tu parlais évidemment des branches broyées et moi des feuilles, mais tout de même pourquoi pas le saule ? J'espère que tu pourras m'aider. A bientôt

Stéphanie 11/12/2013 11:08

Merci Bénédicte, me voilà rassurée. Je pensais aux nombreuses brouettes de feuilles épandues, et je me sentais un peu découragée à l'idée de devoir tout enlever, surtout que je suis passée au mode hibernation depuis quelques temps. Je préfère de loin me lover au coin du feu plutôt que de passer du temps au jardin par ce temps humide et froid. Belle journée à toi. A bientôt

Béné 11/12/2013 07:45

Coucou Stéphanie,
Je pense que ces feuilles de saules ne poseront pas de problèmes car ce sont des feuilles "mortes". La substance active du saule est surtout dans les ses branches. Belle journée à toi!

Stéphanie 10/12/2013 19:57

Merci Bénédicte pour ta réponse. Crois-tu qu'il faudrait que je m'amuse à enlever les feuilles épandues? La substance qui freine la croissance des plantes est-elle aussi présente dans les feuilles de saule ?

Béné 09/12/2013 21:08

Hello Stéphanie. En fait le BRF de saule contient une substance qui freine la croissance des autres plantes… A bientôt

lesviolettes 09/12/2013 13:57

bonjour béné j'ai l’impression que c'est moi qui parle !ton article est très claire. je suis aussi fada, combien de fois je meurs d'envie de ramasser au bord de la route ,je n'ai pas encore osé .... mais saoir eque je ne suis pas la seule fada encourage .......

Béné 09/12/2013 21:11

Coucou; tu crois que c'est interdit de ramasser le BRF qui n'a pas été emmené après une semaine par les ouvriers de voirie? En fait, je pense que les ouvriers ne comptent pas l'enlever donc ce que je fais est utile car je diminue les petits tas; de cette façon , l'herbe pourra repousser l'année prochaine. Tiens, j'en ai repéré encore plein, j'irai demain! Belle semaine!

catherine 08/12/2013 09:58

ton article est vraiment intéressant! mon mari pratique le broyage depuis des années (on a de nombreuses haies à tailler!!) et ce BRF est une manne pour mes massifs! je mets de l'or brun au printemps, mais je vais essayer la "terre or brun" au pied des rosiers cet hiver..je verrai certainement la différence en été!
(par contre pas au potager! j'ai pesté de longs mois contre ce BRF mis dans mes carrés!! j'ai enlevé chaque tronçon trop gros et j'y ai passé du temps!)
bon dimanche !

Anne 07/12/2013 18:11

Très instructif ton article.
Fada on l'est tous je crois! Moi je sais que mon entourage pense déjà ca de moi lorsqu'ils me voient passer tous mon temps libre au jardin. Moi je trouve que ce sont eux les fadas, rester enfermée jamais!

ARMELLE 06/12/2013 23:52

ça fait du bien d'entendre d'autre passionnées avouer leurs idées folles, car parfois, je me demande si je n'exagère pas non plus. Apparemment, la folie est normale chez nous :) et ça fait du bien.
J'aime toutes ces précisions, car j'en entend beaucoup parlé, mais je n'ai jamais mis du BRF.
Je crois bien qu'il va falloir que je me décide à en mettre pour l'année prochaine.
Par contre, j'ai une question. Quand tu dis que tu as mis de l'or brun autour de tes rosiers, c'est de l'engrais ou de la terre ?
Merci d'avance pour ta réponse.
Bon weekend.
ARMELLE

Béné 07/12/2013 08:46

Hello Armelle, c'est "la terre or brun". L'engrais qui est plus rapidement assimilable, je ne le mets que en mars- avril et en juin (2X car les rosiers sont des grands gourmands et ça les renforce vis à vis des maladies). J'ai des copines jardinières qui m'ont écrit sur FB pour me dire que c'était peut-être trop tôt de mettre l'or brun "terre" fin novembre. Mais je l'ai mis maintenant pour être sûr qu'il n'y ait pas de faim d'azote. Dans la pratique, un bon compost mis en automne est certainement aussi bien que l'or brun "terre" et beaucoup moins cher mais mon compost n'était pas prêt.

Eddy Borzée 06/12/2013 15:45

Vous êtes vraiment très passionnée :)
Votre définition du BRF est excellente!

Béné 06/12/2013 16:27

Passionnée Eddy, oui, sans aucun doute. Je ne sais pas pourquoi mais j'adore le BRF, j'adore voir mon compost être "fabriqué" par les vers de terre et autres… Je trouve cela si sain, si bon pour ma terre. Puis j'éprouve un grand plaisir à épandre tout cela avec amour sur le sol...

berthille 06/12/2013 10:41

Ici les bords de route restent désespérément vierges de cette manne et pourtant je suis à l'affût. Je me console avec les branchages que les employés communaux me déposent gentiment et que je n'ai "plus" qu'à broyer.

Béné 06/12/2013 16:29

Ici, apparemment ça n' intéresse pas les gens car j'ai attendu au moins une semaine avant d'aller en ramasser et personne n'avait fait comme moi. J'ai encore repéré trois grand tas un peu plus loin. De quoi remplir au moins 4X le coffre de la voiture. Ce sera pour dimanche.

David 06/12/2013 09:40

Bonjour Béné,
j'ai eu cette chance aussi au printemps de tomber sur une énorme quantité de BRF suite à l'abatage d'arbre le long de la nationale du village voisin dans le département de l'Aisne. Malheureusement mon département (le Nord) ne pratique pas ça dans le coin ...
Il faudra que je pense à investir dans un broyeur de branche mais ici mes haies ne sont formées que de branches piquantes (épines noires et aubépines)... ça pique ça pique ...
Bises et bon week-end

Béné 06/12/2013 16:32

Hello David. Nous , on a acheté un broyeur l'année passée mais je n'en suis pas très satisfaite car il cale quand il s'agit de broyer des branches avec des feuilles. Or nos haies sont en hêtre qui garde leurs feuilles. On n'avait pas pensé que ce broyeur ne broierait pas les feuilles. Sinon, on a aussi un peu d'aubépine dans notre haie et c'est vrai que ça pique à mort. Beau week-end.

Brigitte D 06/12/2013 07:51

C'est très instructif. Merci de partager tes astuces avec nous. Dorénavant, je regarderai les bordures des routes d'un autre angle. En espérant y trouver moi aussi de l'or brun !! Et peu importe le regard des gens !!

Béné 06/12/2013 16:33

Oui Brigitte ou tu peux aussi demander à des entreprises de jardin près de chez toi!

Marie 06/12/2013 07:43

Ça fait quelques années que j'ai toujours dans le cofffre de ma Partner plusieurs sacs de terreau vides au cas où ... Et il faut être rapide maintenant. Sitôt les tas de broyat apparus, sitôt disparus ! Le sol est toujours couvert dans mon jardin et ça fait une sacré différence. Le sol s'enrichit à vue d'oeil, la terre est souple , que du bonheur ! Belle journée Béné !

Béné 06/12/2013 16:34

C'est toi Marie qui m'avait parlé que tu en ramassais. J'ai suivi ton exemple!

Duojardin 05/12/2013 21:48

Comme vous le dites l'important est de travailler dans la continuité et nous y ajouterions la diversité. Pour notre part, on recouvre en permanence de broyage, de tonte, de feuilles en fonction des saisons et des travaux. La part d'azote du sol consommée est relativement faible.
Bonne fin de semaine.

Béné 06/12/2013 16:35

Vous avez tout à fait raison. Presque tout est bon! Même les tontes de gazon pourvu qu'on le mette en couche fine.

Sylvaine 05/12/2013 21:41

Ton article est super interessant.
Pour ma part, je ne mets pas de BRF car en automne, mes massifs sont enselevis sous les feuilles mortes et c'est déjà un très bon engrais pour elles.
Bonne soirée

Béné 06/12/2013 16:36

Evidemment Sylvaine, les feuilles c'est super aussi mais moi je n'ai pas d'arbres au jardin...

alex 05/12/2013 19:07

Bravo vous avez bien raison de récupérer tout ce brf et je suis très très surpris que la commune ne l'utilise pas.

Béné 06/12/2013 18:02

Bon courage pour la plantation des arbres et bon week-end!

Françoise 06/12/2013 16:51

Merci, j'avais mis les cartons hier, et j'ai vu que cet après midi, certains étaient déjà en effet assez "amolis".. et donc qu'ils ne feront pas long feu. ça tombe tout de même bien en cette saison, car les magasins font le plein pour les fêtes.. donc il y a plein de cartons.. je retourne demain.. aujourd'hui j'ai eu plusieurs trucs à la maison, et il y a 23 arbres qui arrivent d'ici un quart d'heure et que je vais aider à décharger.. Gros bisous, j'ai mis un sujet sur le forum au sujet de la création de parterre !

Françoise 05/12/2013 17:17

ça j'ai déjà eu l'occasion de le faire !
et c'est vrai que c'est rigolo de voir des voitures ralentir pour regarder ce qu'on fait ..
Histoire aussi de ne pas passer à coté d'un trésor.. peut être..
et puis.. les gens s'éloignent un peu dépités...

Béné, imagines tu au bout de 40 ans ? ton jardin deviendra une véritable colline à gravir..
Couche après couche.. 2cm ou 3 par an...
Du BRF, de l'Or brun...
Là tu es sure de ne pas être sous l'eau en vue de la montée des mers due au réchauffement climatique.. (lol)

Pour les cartons.. c'est vrai que cela demande quelques aller-retour..
J'ai bien pensé à toi hier, car je m'y suis mise illico...
Le plus top, ce sont les plaques de carton qui sont entre les couches de bouteilles de lait..
des grandes plaques sans papier collant à ôter, sans agrafes.. sans pliures

Mais je dois aussi prendre d'autres cartons.. j'espère avoir tout couvert d'ici une ou deux semaines..

Merci encore pour le billet que tu as publié à ce sujet !

Françoise 06/12/2013 16:52

Oups j'ai cliqué trop bas pour te répondre.. mille excuses

Béné 06/12/2013 16:40

Françoise, j'ai encore fait une bonne affaire dans mon garage voiture tout à l'heure en allant monter les pneus neige. Il y avait d'immenses caisses. J'ai demandé si je pouvais les avoir et le gars était bien content de me les donner car il doit sinon les couper en petits morceaux. J'ai donc rajouter ces grandes caisses pliées en deux: comme ça, ça fait deux bonnes épaisseurs sur le sol car sinon, je sens que le carton (une couche) sera trop vite désagrégé. Il m'a dit que je pouvais venir souvent car il recevait plein de caisses chaque jour. Tu vois, il y a encore mieux que le delhaize. :)

Karine 05/12/2013 13:07

Folle ou pas, on s'en moque ! L'important est que le jardin se porte bien à moindre coup et sans polluer. Et avec le BRF, c'est rien que du bonheur ! Bonne journée

Sophie 05/12/2013 10:27

Folle, toi??? Jamais..
Avec la superficie que tu as à entretenir, tu as raison de proceder de la sorte!
C'est une très bonne solution qui à terme apportera de nombreux bienfaits à tes plantes!
Un super article, très bien documenté!
Bisous