Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Jardin de Bene

Le Jardin de Bene

Menu
Le BRF

Le BRF

Je vais vous dévoiler ce que j'ai fait et qui a encore dû me faire passer pour une fada.

Hier, j'ai été en voiture pas loin de chez moi avec des caisses et des grands bacs dans le coffre. Pour quoi faire? Eh bien pour ramener de l'or brun gratuit chez moi.

J'avais repéré le long d'une route des petits tas de BRF que les ouvriers communaux avaient laissé après avoir taillé les branches qui poussaient au pied des arbres.

Je me suis donc arrêtée près de ces tas et j'ai rempli toutes mes caisses avec une pelle. C'était très facile à faire, très léger.

C'est là que les automobilistes "non jardiniers" ont dû se dire: "mais qu'est-ce qu'elle fout celle-là ?"

Voici mon butin. J'ai fait deux trajets! Et il en reste encore plein sur le bord de la route!

Voici mon butin. J'ai fait deux trajets! Et il en reste encore plein sur le bord de la route!

J'ai ensuite répandu tout cela dans deux massifs.

Le BRF

Vous pouvez voir également des cosses de cacao dans le massif. Je les ai utilisées à l'avant du massif (pour l'esthétique) et dans le pourtour immédiat des rosiers (30 cm de diamètre) par peur de la faim d'azote (voir plus loin). Avant cela, j'avais fourni trois poignées d'or brun-rosiers à chaque rosier. Ils sont gâtés chez moi!

Le BRF

Connaissez-vous le BRF et ses bienfaits?

Si cela vous intéresse, vous pouvez lire mon petit résumé et/ou aller voir les liens.

Le BRF est du bois de rameaux de feuillus fragmentés (broyés).

Ces branches sont bourrées de lignine qui est le constituant du bois. La lignine crée plus d'humus et de meilleur qualité que les herbacées (compost, fumier).

Les qualités du BRF décomposé sont nombreuses:il permet de maintenir le sol à des températures plus stables (moins froid en hiver) et (plus frais en été), le pH est neutre, l'humidité vitale est constante: plus besoin d'arroser, ni de fertiliser.

Le BRF

Pour digérer cette fameuse lignine, il faut des champignons particuliers. Il faudra aussi des lombrics et toute sorte d'autres insectes et invertébrés.

Cependant, ces champignons sont "géniaux" pour les plantes. Ils s'installent autour des racines de façon symbiotique. Cette symbiose signifie que les champignons et les plantes s'entraident en co-dépendance. Les champignons rendent assimilables les minéraux (NPK) mais également des minéraux "traces", des acides aminés et des antibiotiques naturels.

Les champignons forment une 'toile" autour des racines des plantes. Dans la pratique, c'est comme si les plantes avaient des racines 10 à 100X plus grandes.

Tout cela explique que les plantes cultivées de cette façon croissent plus vite que dans une agriculture chimique et cela en bien meilleure santé.

Voici les fameux champignons … en blanc dans le BRF qui s'est transformé en un humus bien noir.

Voici les fameux champignons … en blanc dans le BRF qui s'est transformé en un humus bien noir.

La faim d'azote?

Vous connaissez? C'est l'inconvénient du BRF si certaines conditions ne sont pas respectées...

C'est quoi cette faim? Il s'agit du manque d'azote dans le sol qui va se produire lors des premiers mois de décomposition du BRF. En effet, les champignons et autres petites bêtes vont devoir utiliser l'azote du sol pour décomposer le bois (la lignine). Cet azote ne sera plus disponible pour nos plantes qui risquent de souffrir. Après un an, ce phénomène ne se produit plus car le BRF décomposé produit lui-même de l'azote.

Que faire pour éviter cette faim? Il suffit d'épandre le BRF en automne. A ce moment, il y a assez de nitrates dans le sol et les plantes en utilisent peu. Si , on souhaite installer du BRF après le mois de janvier, alors il faut veiller à apporter (la première année) du compost ou du fumier qui apportera de l'azote.

Le BRF

Dans mon cas, mes plantes, ne devraient pas avoir de problèmes puisque j'ai épandu le BRF début décembre. De plus, la terre à cet endroit avait déjà été fertilisée auparavant. En outre, j'ai mis de l'or brun autour de mes rosiers il y a quelques jours (pour les fertiliser) car les rosiers sont des gros gourmands.

En pratique, comment s'y prendre?

La première année, répandre une bonne couche de BRF sur le massif en automne. Ensuite, chaque année, remettre une fine couche.

Quelques conseils:

-Ne prendre que du bois issu de feuillus (exclure le peuplier, les saules, les aulnes), exclure les résineux!

-Ne prendre que des branches de maximum 7 cm de diamètre.

-Utiliser du bois "frais" qui vient d'être coupé.

-demander aux entreprises de jardin ou aux communes de pouvoir recevoir le BRF. C'est souvent gratuit sauf si ils doivent vous l'apporter.

Voici quelques liens pour ceux qui le souhaitent.

Voici comment mon BRF devrait devenir dans quelques mois. J'adore!

Voici comment mon BRF devrait devenir dans quelques mois. J'adore!